Rechercher dans ce blog

3 mars 2021

Webinaire "Qu'est-ce que le féminisme ?", 8 mars de 20h30 à 22h30

 A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la Ville de Colomiers propose une conférence en ligne gratuite sur le thème "Qu'est-ce que le féminisme ?", lundi 8 mars à 20h30.

 Au programme de cette rencontre sous forme de webinaire: l'histoire du féminisme et le féminisme à travers l'histoire de l'art, la révolution féministe, l'intersectionnalité, le transféminisme ou encore l'écoféminisme, ainsi que le mouvement #MeToo et l'actualité du féminisme.

 Cette conférence interactive animée par Cécile Fara et Julie Marangé, Fondatrices de « Feminists in the City » est organisée par le Comité technique "Egalité Femmes-Hommes et Lutte contre les discriminations", sous le pilotage de Mme Elisabeth Maalem, Conseillère municipale déléguée.
 

Atelier gratuit, sur inscription , en cliquant ici


 Source : Ville de Colomiers, le programme

12 févr. 2021

Favoriser l’accès des habitants des QPV à l’offre et aux pratiques culturelles : quels partenariats entre structures culturelles et acteurs de proximité dans les quartiers ? Visio conférence, jeudi 4 mars de 9h30 à 12h30

 Villes et Territoires Occitanie vous invite à participer à un séminaire en visioconférence sur le thème :


Favoriser l’accès des habitants des QPV à l’offre et aux pratiques culturelles : quels partenariats entre structures culturelles et acteurs de proximité dans les quartiers ?


 Jeudi 4 mars 2021, de 9h30 à 12h30

Consultez le programme de ce webinaire.

 

Pour vous inscrire, merci de compléter le formulaire en ligne : cliquez ici

Le lien de connexion vous serez envoyé quelques jours avant la date de cette visioconférence.


Présentation du séminaire de nos collègues centre de ressources sur Montpellier

La feuille de route du 18 juillet 2018 « Mobilisation nationale pour les habitants des quartiers » poursuit l’objectif de réduire les inégalités sociales et territoriales. Dans le domaine de l’accès à l’offre et aux pratiques culturelles, ce plan fixe trois mesures. Conformément à la première, le ministère de la Culture et l’ANCT entendent promouvoir le développement des partenariats entre les institutions artistiques et culturelles que labellise ou conventionne le ministère de la Culture etles structures de proximité dans les quartiers prioritaires (QPV), notamment les associations, de façon à mieux prendre en compte les attentes des habitants.
Ce webinaire, dont l'organisation a été confiée à Villes et Territoires
par la DRJSCS, en collaboration avec la DRAC, sera l’occasion de présenter des exemples d’institutions culturelles en Occitanie qui s’inscrivent dans cette logique d’intervention en direction des habitants des QPV. Il permettra aussi de favoriser lamise en réseau des acteurs de la culture et ceux de la politique de la ville, et d'échanger sur les conditions de réussite de ce type de partenariats, et sur les freins éventuels à surmonter.
Ce webinaire fera un focus sur des initiatives impliquant deux catégories de structures culturelles labellisées : les musées d’art et les centres d’art d’une part,et d’autre part celles intervenant dans le champ de la musique (diffusion, création,accompagnement des pratiques).

Cette rencontre permettra par ailleurs de présenter deux dispositifs spécifiques relevant des deux autres mesures "culture" de la feuille de route du 18 juillet 2018,et déclinés sur certains territoires en Occitanie : les "Micro-Folies" dans le champ de l’accès aux œuvres de grands musées d'art, et "Démos" dans celui de l’apprentissage de la pratique musicale".


 

Contact :

Olivier ROUBIEU
Directeur adjoint
Villes et Territoires Occitanie
04.67.07.02.42


9 févr. 2021

Prochaine conférence-débat de la ligue des Droits de l'Homme : A propos du projet de loi « séparatisme », mercredi 10 février 2021 à 19h00 en visioconférence

Prochaine conférence-débat de la ligue des Droits de l'Homme :

Mercredi 10 février 2021 à 19h00
en visioconférence

 
A propos du projet de loi « séparatisme »

Daniel Boitier et Joëlle Bordet, co animateurs du groupe de travail Laïcité de la Ligue des droits de l'Homme, interviendront en deux temps. D'abord une tentative pour situer le projet de loi « séparatisme » (Daniel Boitier). Puis, une lecture attentive à la portée politique de ce que fait paraître cette loi qui peut être mise en rapport avec le SNU et d 'autres politiques de l'Etat (Joëlle Bordet).

Il faut d’abord situer le projet de loi « séparatisme », en montrant que l’on est à l’acmé d’un processus vieux de 30 ans où s’inverse la logique de garantie par l'État des libertés de conscience et de culte promues par la loi de 1905. Cette inversion, venue des successives affaires de voiles et de la promotion de la « nouvelle laïcité » (rapport Baroin), est caractérisée par une inflexion sécuritaire entraînant la confusion des sphères d’intervention sécuritaire et cultuelle. On constate un durcissement de la police des cultes qui va bien au-delà d’aménagements réglementaires.


Une lecture de l’exposé des motifs de loi « séparatisme » manifeste le projet philosophique du texte dans le sens d’une République UNE refusant le pluralisme des convictions. Pointe le risque, aggravé par la course aux amendements, que l'on soit conduit à la neutralisation de la société et à la multiplication des formes de contrôle. Une laïcité d’exclusion viendrait ainsi se substituer à la laïcité inclusive voulue par la loi de 1905.

Le ressenti dans les quartiers populaires peut déjà être comparé à celui produit dans un passé pas si lointain par l’annonce de « la déchéance de nationalité » et se dessine l’expression d’une crainte que la neutralisation touche y compris l’espace privé de la famille. On peut de plus voir poindre une méfiance envers l'École qui tendrait à mettre en question la liberté de conscience des enfants des quartiers populaires.


Pour vous connecter à la réunion, cliquez sur le lien :
https://us02web.zoom.us/j/85893983086
 

Ligue des droits de l'Homme de Toulouse
2, rue Saint Jean - Toulouse
05.62.26.69.19 (répondeur-enregistreur)